retour page d'accueil

Derrière chez moi y'a t'un p'tit bois

.mp3
Trinquons les verres
.mp3
Mettons nous donc à table
.mp3
Buvons, trinquons
.mp3
Amis, mes chers amis, buvons
.mp3
Nous étions cinq enfants
.mp3
J'ai perdu ma femme
.mp3
Je lui retape tipe tap
.mp3
Hélas pourquoi s'y marie-t-on
.mp3
Oh c'est triste, c'est bien malheureux
.mp3
   
Les wagons de Redon
.mp3

 


 


 

 
Les wagons de Redon
 
 
Chanson(s) de conscrit
retour haut de page
 

Les wagons de Redon qui poussent et qui tirent
Les wagons de Redon nous emmèneront

Les wagons de Redon qui poussent et qui tirent
Les wagons de Redon nous emmèneront

Ils nous emmènent mène, ils nous emmèneront
Sur les frontières de Chine s'il n'y a pas de trahison

Ils nous emmènent mène, ils nous emmèneront
Sur les frontières de Chine s'il n'y a pas de trahison

mp3
     
 

Trahison sur terre, trahison sur mer
Trahison dans toute la France entière

Trahison sur terre, trahison sur mer
Trahison dans toute la France entière

Point baisant point roulant
Point pour des gendarmes

Point baisant point roulant
Point pour des gendarmes

Point baisant point roulant
Point pour du gouvernement

Point baisant point roulant
Point pour du gouvernement

mp3
     
 

C'est mai l'pu grand c'est mai l'pu bau
C'est mai qui portra le drapiau

C'est mai l'pu grand c'est mai l'pu bau
C'est mai qui portra le drapiau

mp3

 


 

 
Oh c'est triste, c'est bien malheureux

 
 
mp3
 
 
Entendu aux "Assemblées gallèses" en juillet 91
retour haut de page
 

Il y'avait sur la mer farouche une frégate et quinze matelots
Sans aucune provision d'bouche se trouvèrent perdus sur les flots

Oh c'est triste, c'est bien malheureux

Ils tirèrent à la courte paille et se bouffèrent mutuellement
C'fut Mathurin qu'eut la p'tite paille, resta seul dernier survivant

Oh c'est triste, c'est bien malheureux

Quand de ses quatorze camarades il eut achevé le repas
Y's'sentit l'estomac malade car les treize autres ne passaient pas

Oh c'est triste, c'est bien malheureux

Alors y's'fit tatouer su' l'ventre le nom des quatorze malheureux
Avec une croix portant au, centre ces mots touchants "priez pour eux"

Quand Mathurin revint en France, aux veuves de ses quatorze amis
Il alla leur montrer sa panse en leur disant v'là l'tombeau d'vos maris

A ces mots les quatorze commères à ses pieds tombèrent à genoux
En versant des larmes amères sur le tombeau de leurs époux

Sur cette vénérée bedaine elles apportèrent des pots de fleur
Des giroflées de la verveine et des petits pois d'senteur

Tout'ensemble lui firent faire un petit entourage en buis
C'qui gène Mathurin dans c't'affaire c'est qu'ça lui chatouille le nombril

Une des veuves nommée Catherine en souv'nir de l'époux regretté
Fit dessiner à l'encr' de chine un p'tit mausolée d'l'aut' côté

Mathurin dit à ces commères des couronnes vous pourrez apporter
Ca m'gènera nullement dans c't'affaire j'ai un clou pour les accrocher

Apportez des fleurs naturelles elles se conserveront même l'été
Pour les arroser j'vous rappelle le robinet est à côté

Depuis c'temps là Mathurin vit fort sage mais c'qui l'embête c'est qu'pour montrer
La tombe où repose l'équipage il doit tout l'temps s'déculotter

 

 


 

 
Hélas pourquoi s'y marie-t-on

 
 
mp3
 
   
retour haut de page
 

Quand j'étais chez mon père, garçon à marier

Quand j'étais chez mon père, garçon à marier

Je n'avais rien à faire qu'une femme à chercher
Hélas pourquoi s'y marie-t-on On est si bien étant garçon

Hélas pourquoi s'y marie-t-on On est si bien étant garçon

Je n'avais rien à faire qu'une femme à chercher

Je n'avais rien à faire qu'une femme à chercher

Un jour j'en trouvis y'une à la barrière d'un preu
Hélas pourquoi s'y marie-t-on On est si bien étant garçon

Hélas pourquoi s'y marie-t-on On est si. bien étant garçon

 

La fille était jeunette qu'elle s'est mise à beurieu

Je lui demandis belle qu'avez vous à beurieu

Et may garçon honnète, je la 1aissis passeu

Quand elle fut sur ces landes, elle se mit à chanteu

Attends petite sotte, je t'y rattraperai

Soit en gardant tes vaches ou en sciant ton bieu

Je ne garde pas les vaches et ne scie pas de bieu

Ma mère elle est malade, je reste à la soigneu

Quand elle sera guérie, je veux me marieu

A un gentil jeune homme qu'est garçon boulangeu

Il a la piaue si bianche que la feuille de papieu

Il a les cheveux jaunes et les sourcils doreu

 

 


 

Je lui retape tipe tap

 
 
mp3
 
   
 

M'en revenant de la fouère
Da la fouère du gourè
De la fouère du gourè

M'en revenant de la fouère
De la fouère du gourè
De la fouère du gourè

J'rencontris une vieille servante
Qui vendait du vin clairet Ho Hé
Je lui retape tipe tap
Je lui retapis son bonnè

Je lui retape tipe tap Je lui retapis son bonnè

J'rencontris une vieille servante
Qui vendait du vin clairet
Qui vendait du vin clairet

J'rencontris une vieille servante
Qui vendait du vin clairet
Qui vendait du vin clairet

Elle avait une barrique
Qui n'avait pas de faoucet Ho Hé !
Je lui retape tipe tap
Je lui retapis son bonnè

Je lui retape tipe tap Je lui retapis son bonnè

 

J'mis ma main dans ma pochette J'atèri mon guibeurlè

La barrique fut mise en perce Dreu dans l'androuè qui fallait

Ah j'vous r'mercie mon biau monsieur Du grand pièsi qu'vous m'avez fait

Si vous rev'nez à la fouère N'oubliez pas vot' guibeurlè

Car j'avons une vieille servante Qu'en voudrait ben dans l'même androuè

J'avons aussi ma soeur cadette Qui voudrait ben y gouter

 

 


 

 
J'ai perdu ma femme

 
 
mp3                  ogg
retour haut de page
 

J'ai perdu ma femme, verse dans mon verre
J'ai perdu ma femme, verse dans mon verre

J'ai perdu ma femme, verse dans mon verre
J'ai perdu ma femme, verse dans mon verre

En piquant des choux verse li verse la ,
En piquant des choux verse dedans et t'en auras

En piquant des choux verse li verse la
En piquant des choux verse dedans et t'en auras

On me la ramène, verse dans mon verre
On me la ramène, ve~se dans mon verre

On me la ramène, verse dans mon verre
On me la ramène, verse dans mon verre

Au bout de huit jours verse li verse la
Au bout de huit jours verse dedans et t'en auras

Au bout de huit jours verse li verse la
Au bout de huit jours verse dedans et t'en auras

Je vouvoie ma femme... encore mieux que vous

J'ai une servante... qui me sert à tout

Elle fait la vaisselle... et mon lit itou

Je couche avec elle... je lui donne cent sous

Au bout d'la semaine... ça lui fait trente sous

J'ai perdu ma femme... en piquant des choux

 

 


 

 

Derrière chez moi y'a t'un p'tit bois

 
 
mp3
 
  Entendu au concours de chant de la Bogue d'Or en octobre 91
retour haut de page
 


Derrière chez moi y'a t'un p'tit bois
Comment c'qu'y tourne et comment c'qu'y va

Derrière chez moi y'a t'un p'tit bois
Comment c'qu'y tourne et comment c'qu'y va

Comment c'qu'y tourne et comment c'qu'y va
Comment c'qu'y tourne ce p'tit machin la

Comment c'qu'y tourne et comment c'qu'y va
Comment c'qu'y tourne ce p'tit machin la

Je m'en y fus cueillir des noix
Comment c'qu'y tourne et comment c'qu'y va

Je m'en y fus cueillir des noix
Comment c'qu'y tourne et comment c'qu'y va

Comment c'qu'y tourne et comment c'qu'y va
Comment c'qu'y tourne ce p'tit machin la

Comment c'qu'y tourne et comment c'qu'y va
Comment c'qu'y tourne ce p'tit machin la


J'en cueillis deux j'en mangi trois
J'en fus malade pendant cinq mois
A l'hôpital on m'emmena
Tous mes parents venaient m'y voir
Seul mon amant n'y venait pas
Par un beau soir il arriva
Me mit la main sur l'estomac
Mon plus grand mal il n'est pas là
Descendez la un peu plus bas
Vous y trouv'rez l'père Nicolas
Il est barbu comme un vieux rat
Il ouv'e la goule mais ne mord pas
De la viande cuite il n'en veut pas
Mais d'la viande crue tant qu'tu voudras
Large comme la manche, long comme le bras

 


 

 
Mettons nous donc à table

 
 
mp3
 
  Entendu lors d'une veillée chants et contes à Penestin en août 89
retour haut de page
 

Mettons nous donc à table
Restons y donc longtemps
Restons y donc longtemps

Mettons nous donc à table
Restons y donc longtemps
Restons y donc longtemps

Le plaisir d'être à table
Oh la la, t'en fais pas, mon p'tit gars, ça s'pass'ra
Le plaisir d'être à table
C'est un plaisir charmant

Le plaisir d'être à table
Oh la la, t'en fais pas, mon p'tit gars, ça s'pass'ra
Le plaisir d'être à table
C'est un plaisir charmant

J'ai un coquin de frêre
Qui me fait enrager
Qui me fait enrager

J'ai un coquin de frêre
Qui me fait enrager
Qui me fait enrager

S'en va dire à ma mère
Oh la la, t'en fais pas, mon p'tit gars, ça s'pass'ra
S'en va dire à ma mère
Quej'aime mon berger

S'en va dire à ma mère
Oh la la, t'en fais pas, mon p'tit gars, ça s'pass'ra
S'en va dire à ma mère
Quej'aime mon berger

Oui je l'aime sans doute sans doute n'en doutez pas
Mon berger a des charmes que les autres n'ont pas
Si j'étais hirondelle que je pourrais voler
Sur le lit de la belle j'irai m'y reposer
Mon lit n'est pas un arbre galant pour t'y r'poser
Va-t-en z'aux verts bocages t'en trouveras assez
Et des blondes et des brunes qui seront à ton gré

 


 

 
Amis, mes chers amis buvons

 
 
mp3
 
  Entendu lors d'une veillée à la "Morinaie" en décembre 89
retour haut de page
 

Amis, mes chers amis buvons
Sans jamais perdre la raison

Amis, mes chers amis buvons
Sans jamais perdre la raison

Entends tu ma blonde le soleil qui gronde
La mer qui s'enfonce la terre qui s'enfuit
Nous voila partis adieu mes chers amis

Nous voila partis adieu mes chers amis

Ah si je meurs mes chers amis
Enterrez moi je vous en prie

Ah si je meurs mes chers amis
Enterrez moi je vous en prie

Venez en grand nombre prier sur ma tombe
Ne pleurez pas sur mon tombeau
Y'a rien dans ce monde que je n'déteste que l'eau

Y'a rien dans ce monde que je n'déteste que l'eau

Ah si je vais dedans les cieux
Je f'rai descendre ces bien heureux

A grand coups de sabre je les ferai descendre
Ces buveurs d'ancien temps
C'est pour apprendre à boire aux jeunes gens d'à présent

Ah si je vais dedans l'enfer
Je battrai l'grand Lucifer

Je battrai le diable le diable et sa femme
Je voudrai bien savoir qui aura le pouvoir
De nous empêcher de boire du matin jusqu'au soir

 


 

 
Buvons, trinquons

 
 
mp3
 
 
Entendu lors d'une veillée à la "Morinaie" en décembre 89
retour haut de page
 

Buvons, trinquons caressons la bouteille
Et laissons là les plaisirs de l'amour

Buvons, trinquons caressons la bouteille
Et laissons là les plaisirs de l'amour

Et laissons là tout ces coeurs infidèles
Qui ne veulent pas nous donner de secours

Et laissons là tout ces coeurs infidèles
Qui ne veulent pas nous donner de secours

Dans mon pays il y'a une fontaine
Où les aimants ils vont y boire souvent
En y montant ils ont bien de la peine
En descendant ils ont du soulagement
Battez tambour, battez la générale
Car c'est ce soir que nous allons partir
Car c'est ce soir que l'amour m'abandonne
Que ma maîtresse m'a refusé son coeur
Quel secours veux tu que je te donne
Je ne suis pas la fille d'un médecin
Je ne suis pas celle que ton coeur aime
Va-t-en plus loin accomplir ton destin

 


 

 
Nous étions cinq enfants

 
 
mp3
 
 
Entendu au concours de la Bogue d'Or en octobre 92
retour haut de page
 

Nous étions cinq enfants d'un père et d'une mère
Nous étions cinq enfants d'un père et d'une mère

Nous étions cinq enfants d'un père et d'une mère
Nous étions cinq enfants d'un père et d'une mère

Nous allions quatre aux champs, aux champs pour travailler
Et moi qui restais à garder

Nous allions quatre aux champs, aux champs pour travailler
Et moi qui restais à garder

Je restais à garder tandis que j'étais jeune
Je restais à garder tandis que j'étais jeune

Un jour me prit envie d'aller m'y promener
La quenouillette à mon côté

Là quand je fus rendue là haut de sur ces landes
Là quand je fus rendue là haut de sur ces landes

Je me mis t'à regarder et à considérer
S'il m'y fallait m'en retourner

Là quand je fus rendue au château chez mon père
Là quand je fus rendue au château chez mon père

Ils étaient tous à la table à dîner
M'en ont bien priée d'en manger

Mon petit frère me dit : Tu parais donc bien pâle
On dirait à te voir que tu serais malade

Je pris mon grand couteau, une beurrée je coupis
Dans le jardin je m'en allis

Là dans notre jardin, la rivière est courante
Là dans notre jardin, la rivière est courante

Sous une broussée de houx, près d'un laurier fleuri
Là mon enfant perdit la vie

 

 


 

 
Trinquons les verres

 
 
mp3
 
 
Entendu lors d'une veillée à la "Morinaie" en décembre 89
retour haut de page
 

De Paris à La Rochelle trinquons les verres
De Paris à La Rochelle trinquons les verres

De Paris à La Rochelle trinquons les verres
De Paris à La Rochelle trinquons les verres

Trinquons les verres sous les lauriers verts
Ma mie m'attend sous les lauriers blancs

Trinquons les verres sous les lauriers verts
Ma mie m'attend sous les lauriers blancs

Il y a trois demoiselles trinquons les verres
Il y a trois demoiselles trinquons les verres

Il y a trois demoiselles trinquons les verres
Il y a trois demoiselles trinquons les verres

Trinquons les verres sous les lauriers verts
Ma mie m'attend sous les lauriers blancs

Trinquons les verres sous les lauriers verts
Ma mie m'attend sous les lauriers blancs

La plus jeune est la plus belle ......

 

retour haut de page